« La fiction montre en toute clarté comment les phrases en disant quelque chose, font quelque chose ».

Pierre Alferi, Chercher une phrase. Paris: Christian Bourgeois éditeur (2007).

Publics concernés et champs d’application de la médiation par les textes

Mélithem s’adresse à tout particulier et répond aussi à l’appel et aux besoins de nombreux professionnels souhaitant faire intervenir un.e praticien.ne dans leur entreprise, en institution ou en structure d’accueil ; aux professionnels souhaitant suivre la formation de médiateur prodiguée dans notre association.
Vous êtes : un particulieremployeurs ou une entrepriseartistes de la scène, écoles de théâtre et de chantprofessionnels du livre : bibliothécaires, libraires, auteurs ou documentalistesmilieu scolaire, enseignants, éducateurs, formateursune institution médico-sociale ou un cabinet thérapeutiqueune structure d’accueil, d’accompagnement et d’hébergement.

Enfant jouant

Milieu scolaire,
Accompagnement pédagogique,
Groupes de lecture pour adolescents

découvrir la dimension affective et existentielle de la littérature

La médiation par les textes littéraires ouvre aux adolescents de nouvelles voies à la connaissance et aux apprentissages, tant dans le domaine intellectuel et culturel que dans la sphère du relationnel.
Elle peut être exercée en milieu scolaire dans le cadre de la vie de classe, sous forme d’atelier ou groupe de lecture hors milieu scolaire, en soutien aux élèves fragiles ou traversant une phase de désinvestissement, voire de rupture scolaire. La médiation par les textes est un vecteur de communication privilégié pour apprendre à se connaître, apaiser les conflits en soi et au sein de la classe ou de l’établissement. Par ailleurs, elle est un accompagnement efficace dans le cadre de l’orientation et la formation professionnelle.

Favoriser l’accès aux savoirs et à leur manipulation autonome

Les thèmes des textes spécifiquement proposés aux adolescents sont en résonance avec leurs expériences et interrogations (vécu relationnel, expériences amoureuses, rêves et désillusions, quête d’identité, famille, révolte, engagement, choix à faire, deuil…). L’occasion leur est offerte de redécouvrir la dimension existentielle et affective de la littérature et de se réconcilier avec l’écrit et la lecture pour créer, grâce aux textes, un lien social et lieu de partage du patrimoine culturel.

Choisir un texte, trouver « son » texte et le lire à haute voix, c’est agir dans le groupe comme un être de culture. L’infinie diversité des formes littéraires, des mots et pensées des auteurs dont les jeunes lecteurs s’approprient comme relais de leur pensée, étayent leur propre espace mental. L’identité de l’adolescent ne dépend pas de performances scolaires, mais d’une intégration au monde universel de la culture.

Lutter contre le décrochage scolaire

La médiation par les textes littéraires s’inscrit aisément dans une mission de lutte contre le décrochage scolaire qui requiert une connaissance affinée des élèves. Pratiquée en petits groupes de motivation, la méthode vise une remise en confiance de l’élève, en ses capacités d’expression et de communication ; elle contribue à remédier à la pauvreté lexicale, aux difficultés de lecture et de syntaxe. Aider l’élève scolairement fragile à retrouver le sens des apprentissages.

Apprendre à se connaître et respecter l’autre

En séances de vie de classe, l’objectif est civique. Communication, connaissance de soi et respect de l’autre contribuent à une meilleure entente au sein du groupe. Apprendre à exprimer son ressenti prévient aussi les passages à l’acte dans les situations de conflit.

A travers les textes littéraires comme devant le miroir, les jeunes lecteurs interrogent leurs manières d’être, leurs façons de se présenter au monde et d’interagir. La fréquentation des textes littéraires les aide à nuancer leur point de vue, à développer leur faculté de représentation et d’imaginer des formes de vie qui leur font prendre conscience de ce qu’ils aimeraient changer dans leur quotidien.

Préparer son orientation, construire son projet de vie

Dans le cadre plus spécifique de préparation à « l’orientation », et notamment dans les centres de formation visant à l’insertion professionnelle, les textes appropriés aident les apprenant.e.s à élaborer leur projet personnel, à prendre conscience de leurs aspirations, des peurs et aversions qui limitent leur vision. L’objectif est éducatif, s’agissant de rendre les apprenant.e.s plus autonomes et engagé.e.s dans la construction de leur projet de vie.