« La fiction montre en toute clarté comment les phrases en disant quelque chose, font quelque chose ».

Pierre Alferi, Chercher une phrase. Paris: Christian Bourgeois éditeur (2007).

Publics concernés et champs d’application de la médiation par les textes

Mélithem s’adresse à tout particulier et répond aussi à l’appel et aux besoins de nombreux professionnels souhaitant faire intervenir un.e praticien.ne dans leur entreprise, en institution ou en structure d’accueil ; aux professionnels souhaitant suivre la formation de médiateur prodiguée dans notre association.
Vous êtes : un particulieremployeurs ou une entrepriseartistes de la scène, écoles de théâtre et de chantprofessionnels du livre : bibliothécaires, libraires, auteurs ou documentalistesmilieu scolaire, enseignants, éducateurs, formateursune institution médico-sociale ou un cabinet thérapeutiqueune structure d’accueil, d’accompagnement et d’hébergement.

Structures d’accueil, d’accompagnement et d’hébergement

lire à voix haute, jouer et dialoguer

La médiation par les textes littéraires favorise d’une manière ludique la prise de parole individuelle et les échanges chaleureux au sein des groupes de personnes résidant en structures d’accueil. Elle s’adresse en particulier aux personnes fréquentant :

  • les structures sociales et culturelles
  • les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées et Dépendantes (EHPAD)
  • les Foyers d’hébergement, maisons de retraite et Maisons d’Accueil spécialisées (MAS)
  • les structures hospitalières (maladies physiologiques, psychosomatiques) 
  • les Maisons de Parents et Associations d’accueil de proches des personnes hospitalisées ou dépendantes

Les personnels des structures d’accueil peuvent être invités à participer aux séances, ce qui permet de créer de nouvelles formes de communication entre résidants et professionnel.le.s.

Le groupe de lecture, un lieu de réconfort

Les vecteurs de communication que sont les textes littéraires lus à voix haute invitent les lecteurs à sortir de l’isolement de la lecture solitaire et d’échanger sur les expériences et situations de vie nouvellement traversées par eux. Sollicités au partage de leurs impressions, les participants trouvent au sein du groupe de lecture un espace de réconfort et un lieu contenant propre à accueillir leurs témoignages. 

Objectifs
  • Interactions dans le groupe
  • Prise de parole individuelle
  • Prise de conscience de ses ressentis
  • Ecoute mutuelle, bienveillance
Solidarité autour d’une culture commune

La charge émotionnelle d’extraits de littérature contemporaine et plus ancienne a un effet mobilisateur bénéfique à la dynamique mentale. Eprouvés, parlés, partagés les textes soigneusement sélectionnés parmi le corpus de textes de Mélithem, réfèrent à une culture commune (poèmes, chansons, articles de presse…) qui favorise la solidarité du groupe susceptible de s’y reconnaître. L’éveil d’une mémoire commune aide les résident.e.s à trouver ensemble de nouvelles sources, à retrouver le cours narratif de leur propre vie.